Elisabeth Graf - Suisse

 

Je vis dans la cité-pilote depuis plus de 30 ans et j’ai l’impression d’avoir voyagé à travers le monde. 2.500 jeunes des cinq continents sont passés ici et j'ai vécu avec eux différentes étapes de la vie.  Quand nous nous retrouvons maintenant, quelque chose nous lie encore: l'amour réciproque que nous avons essayé de vivre et une meilleure connaissance de la culture de l'autre.

Vivre avec ces jeunes m'a ouvert de nouveaux horizons, m'a ouvert le cœur à l'humanité qui souffre et qui lutte pour survivre, pour obtenir les droits fondamentaux. Je ne peux plus rester indifférente devant un jeune qui perd ses parents parce qu'ils n’ont pas l'argent pour acheter les médicaments, devant ces familles qui perdent leur maison à la suite de catastrophes naturelles ou ceux qui fuient et se réfugient dans la forêt pour ne pas être tués.

J’ai pu partager ces tragédies et ces nombreuses joies, Elles m’ont aidé à faire des choix : ai-je vraiment besoin de ceci ou de cela ? Puis-je les offrir ? Et je me retrouve enrichie de valeurs que les autres cultures me transmettent  : la famille, le respect et l'estime des personnes âgées, la force de l'espérance, de l'endurance, de toujours recommencer, de ne jamais abandonner.